Accueil

Il en faudrait peu pour être heureux.

C’est peu dire que la réélection du Président Macron suscite peu d’enthousiasme  dans le monde de l’Education dont celui de l’EPS.

Cela fait tellement d’années que nous encaissons de mauvais coups que nous n’espérons plus grand-chose des gouvernements qui se succèdent, ce qui très certainement explique pour partie les taux-records d’abstention aux élections. Pourtant il en suffirait peu pour redonner de l’espoir aux enseignants  Lire la suite …

Actu 

  • INFO mutations intra académiques 2022